La réserve féminine du MHSC monte en D3 ! | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

La réserve féminine du MHSC monte en D3 !

Après un match nul à l’aller (1-1), les joueuses du duo Jean-Pascal Beaufreton - Olivier Bernal ont validé leur accession à l’étage supérieur en battant Bastia sur le score sans appel de 6-0. Un grand bravo les filles !

Si le groupe de D1 Arkema est en vacances depuis quelques jours déjà, l’équipe réserve féminine avait encore un gros objectif en tête ce dimanche à l’aube de disputer le barrage retour d’accession à la D3 face à Bastia. Une échéance très importante en vue notamment de la structuration du Centre de formation féminin du MHSC.

Pour y parvenir, le coach Jean-Pascal Beaufreton et son adjoint et préparateur physique Olivier Bernal pouvaient quasiment compter sur leur équipe type. Seuls changements par rapport au match aller, la titularisation de Myriam Messahel dans les buts et celle de Lola Gstalter en attaque. En face, les Corses pouvaient compter sur deux visages bien connus par les suiveurs de la section féminine montpelliéraine : Léonie Multari en défense et Laetitia Tonazzi en attaque.

D’entrée, les Montpelliéraines exerçaient un pressing haut et tentaient de mettre en défaut le plus rapidement possible la défense insulaire. Une nécessité tant les Pailladines s’étaient créé des occasions sans parvenir à les concrétiser la semaine passée avant de concéder un but qui pourrait leur coûter cher.
Avec un jeu de passes bien léché, beaucoup de rythme et d’intensité, les Héraultaises tentaient de faire fissurer le bloc bastiais et elles y parvenaient dès la cinquième minute de jeu. Du haut de ses 17 ans, la Benjamine du groupe, Rosalie Chaine récupérait le ballon au milieu du terrain avant d’effectuer une superbe projection vers l’avant, de déborder puis de centrer vers Sofia Boussaté qui ouvrait le score du pied droit (1-0, 5e). L’entame était idéale. Dans la foulée, Lola Gstalter obtenait un penalty légitime après avoir été fauchée dans la surface de réparation adverse mais la tentative de transformation de Maéva Garcia-Augier était stoppée par la gardienne (12e). Une péripétie pensait-on puisque deux minutes plus tard les Montpelliéraines doublaient la mise… mais le but était finalement refusé pour hors-jeu (14e). Les Languedociennes ne desserraient pas l’étreinte pour autant et, sur un superbe débordement signé Lola Gstalter, Keusha Hassani n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Cette fois, le break était fait (2-0, 31e). Toujours aussi sérieuses et appliquées, les Montpelliéraines tentaient de se mettre à l’abri définitivement avant la pause et elles y parvenaient finalement lorsque sur un centre d’Éléonore Roch, la tête de Lola Gstalter était détournée de justesse par la gardienne corse avant que Keysha Hassani se trouve à point nommé pour s’offrir un doublé (3-0 44e).

Dans la foulée, Lola Gstalter poursuivait sa ‘’session régalade’’ de la soirée avec un centre parfait repris victorieusement par Lilou Guillem (4-0, 45e)

A la pause, les équipières de la capitaine Ondine Baccichet semblaient filer à pleine vitesse sur l’autoroute de la montée. Cette dernière s’offrait même un bon de sortie depuis sa charnière centrale et offrait le cinquième but à son équipe en reprenant victorieusement un coup franc venu de la gauche de Lola Gstalter (5-0, 49e ).

Auteur d’un match remarquable puisqu’impliquée sur les cinq premiers buts, qui d’autre que Lola Gstalter pouvait conclure le spectacle ? Intenable tout au long de la partie, l’internationale U19 tricolore inscrivait elle-même le sixième but de la partie à l’issue d’une combinaison sur coup franc remarquablement réalisée et conclue d’un tir croisé (6-0, 63e). Grande dame de la partie, la native de Grasse a, encore une fois, montré qu’elle avait largement le niveau pour grappiller du temps de jeu dans l’élite et ce dès la saison prochaine. En attendant, face à une équipe corse qui aura eu le mérite de se comporter de manière très sportive jusqu’au bout, les Montpelliéraines ont pu dérouler leur football jusqu’à la fin du match et s’offrir une accession qui vient récompenser deux ans de travail depuis la recréation de l’équipe réserve il y a deux ans. Alors réintégrée en Régionale 2, elles viennent donc de s’offrir une deuxième montée consécutive synonyme d’accession en D3, soit le plus haut niveau qu’une équipe réserve féminine peut atteindre.

Un match rondement mené, de beaux buts et un groupe magnifique dont de nombreux éléments ont montré qu’elles méritaient d’avoir leur chance en D1 la saison prochaine. En attendant place à la fête. Au coup de sifflet final, fumigènes orange et bleu à la main, ce groupe très attachant a ensuite pu chanter à tue-tête et communier avec son public. Les filles ont même pris le temps de troquer leur maillot pour un T-shirt où était floquée une photo de leur entraîneur Jean-Pascal Beaufreton et de son adjoint Olivier Bernal. La preuve d’une réelle osmose entre une équipe et son staff qui méritait bien d’être salué. Bravo les filles, rendez-vous la saison prochaine en D3 et peut-être même plus haut !

Réactions 

Jean-Pascal BEAUFRETON (Entraîneur) : « Il y a forcément beaucoup d’émotion. On arrive presque au bout d’une aventure humaine qui dure depuis deux ans. Je dis presque parce qu’il nous reste encore la coupe d’Occitanie à aller décrocher, je l’espère, la semaine prochaine. En attendant on savoure cette victoire-là. Quand on m’a proposé de basculer avec les filles il y a deux ans lors de la re-création de cette équipe réserve, j’ai dit oui tout de suite, avec l’objectif qui était de monter de deux échelons en deux ans pour atteindre la D3. Je suis satisfait que nous y soyons parvenus tous ensemble. J’ai vraiment eu la chance de travailler avec un groupe extraordinaire et je les remercie du fond du cœur. Quand je vois aussi le T-shirt qu’elles ont porté à la fin du match avec la photo d’Olivier et moi floquée dessus, c’est quelque chose de très émouvant. Ce sont des filles très travailleuses mais aussi hyper attachantes. Je ne suis pas surpris de ce geste-là mais je suis très ému. Un grand merci à elles. »

Olivier BERNAL (entraîneur adjoint et préparateur physique) : « Je pense qu’il y a eu des différences dans l’approche de ce match retour par rapport à l’aller. On a vraiment senti des filles qui avaient envie de prouver quelque chose, notamment après le nul concédé lors du premier match. Elles ont mis tout ce qu’il fallait en termes d’intensité et d’intention de jeu pour mettre leur adversaire en difficulté et elles y sont parvenues en inscrivant de nombreux buts. On a vraiment senti une équipe qui avait à cœur de remporter ce match collectivement et qui a tout mis en œuvre pour y arriver. Je suis très heureux pour elle. Au-delà du résultat de ce soir, c’est la concrétisation de deux ans de travail. On a dû s’adapter à pas mal de situations pendant deux saisons, ça n’a pas toujours été facile mais, au final, on arrive quand même à atteindre cet objectif de double montée. Même si j’ai déjà vécu de très bons moments au sein de la section féminine du MHSC, cette montée a une saveur particulière de par la difficulté et l’adversité qu’on a pu rencontrer…. mais on en sort grandi. »

Lola GSTALTER : « Je suis forcément très heureuse d’être impliquée sur les six buts de cette partie. Ce serait mentir que de dire le contraire mais ce n’est pas ce qui m’importe le plus aujourd’hui. Je trouve que toute l’équipe a fait un très gros match. On a mis du rythme d’entrée et effectué une très grosse première mi-temps. En deuxième période, on était plus dans la gestion par moments mais je pense que le score, même s’il est dur pour notre adversaire, reflète tous les efforts qui ont été effectués par ce groupe depuis deux ans. C’est le collectif qui prime et pouvoir obtenir cette montée en D3 avec ce groupe que j’adore c’est quelque chose de très, très fort sur le plan sportif mais aussi et surtout humain. Je suis très fière de ce que nous avons accompli ensemble depuis deux ans pour permettre au club et à ce groupe d’accéder à la D3. Maintenant, la saison n’est pas tout à fait finie, on va tout faire pour remporter la Coupe la semaine prochaine et s’offrir un doublé. Je tiens aussi à saluer Jean-Pascal Beaufreton et Olivier Bernal auxquels l’ensemble du groupe a tenu à rendre hommage avec ces T-shirts dédiées à la fin du match. Ces deux personnes nous ont énormément apportées depuis deux ans et ce succès est bien évidemment aussi le leur. C’est grâce à eux si on en est là aujourd’hui et je les en remercie. »

Lilou GUILLEM (buteuse à l’aller et au retour) : « C’est ma première montée et c’est vraiment quelque chose d’exceptionnel à vivre. Je suis profondément heureuse. Comme l’avait dit le coach en interview d’avant match, nous avons vécu des matchs de jeunes depuis deux ans que cette équipe réserve a été créée. Là, nous nous sommes vraiment retrouvées dans un match d’adultes lors de cette double confrontation contre Bastia. Nous avons beaucoup appris et je suis vraiment très contente que nous soyons parvenues à décrocher cette victoire qui nous permet de monter en D3. Nous l’avons fait pour le club et c’était aussi très important pour nous de pouvoir évoluer à un niveau supérieur la saison prochaine car ça va nous aider à progresser. C’était particulier de jouer toute sa saison sur deux matchs. On s’était mises en difficulté au match aller en concédant l’ouverture du score avant de parvenir à égaliser mais au retour nous avons fait ce qu’il fallait pour remporter cette rencontre. Je suis très fière du groupe. »

Rosalie CHAINE : « Cette victoire est l’accomplissement de toute une saison. On attendait ce match avec impatience. Je trouve que nous l’avons très bien abordé et décrocher cette montée toutes ensemble fait vraiment plaisir. Le groupe est vraiment génial et je suis très heureuse et impatiente à l’idée qu’on se retrouve en D3 l’année prochaine. C’est vrai que j’amène le premier but du match, mais ce n’est pas le moment de parler de ça. Dans une telle situation, il vaut mieux mettre sa prestation personnelle de côté ; ce qui compte, c’est le collectif et les performances individuelles ne sont rien si on ne tire pas toutes dans le même sens. Je suis fière que nous y soyons parvenues tout au long de cette saison. C’est la victoire d’un groupe. C’est vrai que j’en suis la benjamine mais, même si les filles sont plus âgées que moi, je me suis bien intégrée dans le groupe, j’ai été très bien accueilli et je les en remercie du fond du cœur. »

Maéva GARCIA AUGIER : « J’évolue au club depuis les U12 et obtenir cette montée-là aujourd’hui, c’est vraiment une grande émotion. C’est la concrétisation de deux ans de travail depuis la recréation de cette équipe réserve. Ça a été long, parfois difficile mais quand on atteint un tel objectif de de 2 montées successives en deux ans, c’est vraiment une très grande satisfaction et une grande émotion. Savoir que l’année prochaine, on peut potentiellement affronter des réserves pros comme celle de Lyon par exemple, c’est vraiment une grande motivation. Je suis très heureuse pour le club et pour ce groupe. C’est quelque chose d’énorme. »

La réserve féminine monte en D3 !

 

MHSC 6-0 BASTIA

Dimanche 9 juin 2024. Barrage retour d'accession à la D3 Féminine (Aller : 1-1). Grammont (terrain Jean-Marc Valadier). Mi-temps : 4-0. Arbitre : Amandine Bouchard.
Buts pour le MHSC : Boussate (5e), Hassani (31e et 44e), Guillem (45e), Baccichet (49e), Gstalter (63e).

Aucun avertissement.

MHSC II : Messahel – Garcia-Augier, Baccichet (cap.), Felden, Roch – Chaine, S. Oukhallou – Guillem, Boussate, Gstalter – Hassani. Entraîneur : Jean-Pascal Beaufreton.
Sont entrées en jeu : Graell, Belminiani, Issert, Rambaud.

BASTIA : Cuberes – Sellem, Rinieri, Multari (cap.), Brighi – Condon, Morteau – Benzahra, Cambursano, Mei – Tonazzi. Entraîneur : Gwendoline Djebbar.
Sont entrées en jeu : Ferrari, Le Corre, Sampieri.  

A lire également

12mai2024

Info Club

QUAND ET Où ?La campagne d’abonnement 2024/2025 se déroulera à partir du mardi 18 juinAu Club House du Centre d’entraînement Bernard-Gasset Diadora Utility  (Grammont).Sur la billetterie en ligne du club iciINFOS PRATIQUESLes
Lire la suite

10juin2024

Info Club

A chiffre exceptionnel, logo exceptionnel. Durant la saison 2024-2025, le MHSC fêtera son 50ème anniversaire.A cette occasion, le Président Laurent Nicollin est heureux de vous présenter le logo spécial qui ornera nos teneus officielles tout au long
Lire la suite

Jeunes

Samedi après-midi, les U15 du MHSC ont remporté la Coupe Occitanie en s’imposant aux tirs au but face à Canet-Roussillon (2-2 à la fin du temps règlementaire). Retour sur un succès qui vient clore une saison ponctuée du doublé coupe-
Lire la suite