Johanna Elsig : « Un match à enjeux » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Johanna Elsig : « Un match à enjeux »

Avant le dernier match de la saison de D1 Arkema ce samedi à Dijon (17h30), la défenseuse allemande du MHSC nous livre son regard sur l’exercice qui s’achève et sur son expérience personnelle en France

Avant ce dernier match de l’exercice 2022-2023, quel regard portes-tu sur la saison globale de l’équipe… ?
C’était une saison âpre et difficile pour nous. L’équipe a très bien commencé, sans moi, puisque j’étais blessée. J’ai vu quelques matchs et j’ai gardé contact avec les filles, j’étais en mode : « on a vraiment une bonne équipe » mais notre point faible est que nous n’arrivions pas à faire le plein de points contre les équipes présumées plus faibles que nous, à l’instar du match contre Soyaux où nous avons concédé le nul à domicile (2-2). C’est ce genre de match qui, quand tu les gagnes, te donne le droit de t’offrir des ‘’finales’’ contre les cadors du championnat, et c’est ce qui nous a manqué. Malgré ces faux-pas, nous avons encore l’opportunité de disputer la prochaine Ligue des Champions en cas de succès contre Dijon ce samedi (combiné à un bon résultat de Rodez face au Paris FC, NDLR). On verra bien ce qu’il se passera.

j’ai vécu des moments difficiles ici en raison de mes blessures. J’ai beaucoup aimé jouer au MHSC

… Et ton regard sur ta saison personnelle ?
J’ai été blessée une partie de la saison dernière et cela s’est malheureusement poursuivi durant celle-ci. Je n’étais pas apte à jouer jusqu’au mois de janvier 2023. Je n’ai pas joué pendant 9 mois, ce qui m’a semblé une éternité et après, quand une équipe tourne bien, c’est toujours plus difficile de changer, surtout en défense centrale. Ce n’était pas évident de voir arriver Luna (Gevitz) au même poste que moi mais je comprends tout à fait la nécessité pour le MHSC de recruter à ce moment-là, sachant que j’étais blessée pour une durée indéterminée. Malgré-ce, je pense avoir tenu la route lorsqu’on a fait appel à moi, du moins j’ai tout donné pour. Ça aurait pu être une meilleure saison pour moi, j’aurai pu jouer plus mais, parfois, la santé en décide autrement. Désormais, ces moments difficiles sont derrière moi et je vais tout donner pour rebondir. 

Tu te sens mieux physiquement aujourd’hui ?
Oui. Je me sens mieux et j’attends avec impatience la fin de la saison pour avoir du repos pour mon corps et me projeter sur l’avenir.

D’un côté j’étais heureuse d’être ici, avec ce groupe, et de l’autre je suis triste d’avoir raté autant de matchs en raison de cette fameuse blessure

Globalement, quelle est ton analyse des 2 saisons que tu as passées ici ?
Je pense que j’ai très bien commencé, je me sentais bien et j’étais plutôt satisfaite de mes prestations, Je pouvais partager des moments avec les filles sur le terrain, dans un groupe très sain. J’aurai aimé gagner certains matchs supplémentaires comme celui contre Soyaux évoqué précédemment, mais je retiens le positif, même si j’ai vécu des moments difficiles ici en raison de mes blessures. J’ai beaucoup aimé jouer au MHSC, j’ai beaucoup ri, je me suis fait des amies… D’un côté j’étais heureuse d’être ici, avec ce groupe, et de l’autre je suis triste d’avoir raté autant de matchs en raison de cette fameuse blessure.

Comment as-tu trouvé le championnat de France, puisqu’il s’agissait de ta première expérience à l’étranger ?
C’est différent de l’Allemagne. Ici, en France, les joueuses sont très physiques, très rapides, mais moins portées sur la tactique que dans mon pays. C’est une très bonne expérience, car c’est une autre manière de jouer au football. Je trouve qu’ici, les jeunes joueuses ont de bonnes opportunités de grandir et de s’aguerrir, notamment grâce à votre formation. Les meilleures d’entres elles ont la possibilité de s’entraîner avec les pros (comme en Allemagne d’ailleurs) et c’est très bon pour l’avenir. On l’a vu cette année avec l’incorporation de Lola (Gstalter), Dona (Scannapieco), Judith (Coquet) ou Maéva (Garcia-Augier). Elles ont encore besoin de progresser, mais le talent est là.

L'équipe a beaucoup progressé

Penses-tu que le MHSC a progressé durant ces deux années ?
Je dirai oui. Quand je compare le début de la saison dernière à cette saison, c’était très différent. L'équipe a beaucoup progressé et se connait mieux. On joue vraiment comme une équipe. Il ne faut pas oublier que la saison passée était aussi la première du coach ici et un entraîneur a toujours besoin d’un peu de temps pour mettre sa philosophie en place.

Quel est ton meilleur souvenir avec nous ?
C’est une bonne question (sourire). J’ai marqué un but contre Saint-Etienne l’année dernière, c’était vraiment bien, mais il y a aussi eu des moments plus collectifs où je me suis vraiment sentie fière de cette équipe. Lors des matchs contre Rodez et Le Havre où nous avons gagné à la dernière seconde, j’ai vraiment senti que nous ne faisions qu’un en tant qu’équipe, et ça, ce sont des moments précieux pour une sportive de haut niveau. C’est la meilleure expérience que tu puisses vivre.

Lors des matchs contre Rodez et Le Havre où nous avons gagné à la dernière seconde, j’ai vraiment senti que nous ne faisions qu’un en tant qu’équipe, ce sont des moments précieux pour une sportive de haut niveau. C’est la meilleure expérience que tu puisses vivre.

Comment vois-tu l’avenir ? 
Je ne sais pas ce qu’il va se passer pour moi la saison prochaine, si je continue de jouer en professionnel ou si je prends ma retraite sportive et décide de faire autre chose de ma vie, même si je ne veux pas arrêter totalement le football bien sûr. Je n’ai pas pris de décision. Ça va dépendre des opportunités que j’aurais et de ce que mon corps va me dire.

Un mot sur le dernier match de la saison, ce samedi à Dijon…

Je n’ai pas joué le dernier match contre Dijon, ici à l’aller, car j’étais blessée, mais quand je suis arrivée ici, mon premier match était contre Dijon là-bas… et le destin fait que ce pourrait, peut-être, être mon dernier…. Sur un plan plus collectif, ce sera un match très difficile face à une équipe très physique qui joue sa survie en D1 Arkema…

Il y a aussi encore l’espoir pour le MHSC de se qualifier pour la prochaine Ligue des Championnes…

Oui. C’est un match à enjeux pour les deux équipes et c’est aussi ce qui le rend difficile et passionnant. Nous savons que cette fameuse qualification européenne ne dépend pas seulement de nous puisque nous devons gagner tout en espérant un faux-pas du Paris FC à Rodez, mais la première étape, c’est d’abord de gagner notre match. Ce serait magnifique de décrocher cette 3ème place en cas de double scénario positif.

Le match en stats

  • Vainqueur du Havre lors de la 21e journée (2-1), le Montpellier compte désormais 11 victoires en D1 Arkema cette saison. Le MHSC n’a plus totalisé 12 succès sur un même exercice depuis 2018/19 (12 – 3e en fin de saison).
  • Le MHSC a remporté ses 4 derniers matchs en D1 Arkema, seul Lyon (10) est actuellement sur une meilleure série. Le MHSC n’a plus fait la passe de 5 dans l’élite depuis mars-septembre 2017 (10).
  • Le MHSC a remporté ses 2 derniers matchs en D1 Arkema alors qu’il avait encaissé le 1er but de la rencontre (2-1 contre Fleury puis Le Havre). C’est la seule équipe à s’être imposée plusieurs fois de la sorte dans l’élite cette saison.
  • Le MHSC a inscrit 14 buts à la suite d’un coup de pied arrêté en D1 Arkema cette saison, 2e meilleur total derrière Lyon (22). De son côté, Dijon a concédé 13 buts de la sorte, aucune équipe n’en a encaissé davantage dans l’élite en 2022/23.
  • Faustine Robert a été décisive lors de chacun de ses 4 derniers matchs de D1 Arkema (2 buts, 2 passes décisives). Elle avait inscrit le 1er but de Montpellier cette saison lors du match aller face à Dijon.

 

 

 

 

 

 

A lire également

12avr2024

Féminines

Venez soutenir les Féminines du MHSC pour leur dernier match à domicile de la saison. Attention ! si l'horaire est inhabituel (mercredi 24 avril à 18h30), ne ratez  pas cet ultime rendez-vous de la saison à la maison. réservez vos places
Lire la suite

15avr2024

Supporters

Revivez le match nul à Clermont Foot de ce dimanche après-midi.En inside du vestiaire du MHSC et des supporters pailladins, c'est sur MHSCTV ci-dessous. Merci pour votre soutien.
Lire la suite

Équipe pro

Le vendredi 26 avril à 21h, le MHSC recevra le FC Nantes dans une rencontre décisive ! à cette occasion procurez-vous vos places dès 5€ !La billetterie pour cette rencontre est ouvert. Toutes les infos sont ici !     Le
Lire la suite