Cyril Jeunechamp : « Confirmer notre bonne forme du moment » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Cyril Jeunechamp : « Confirmer notre bonne forme du moment »

Titulaire pour la première fois de la saison lors du match de Coupe de la Ligue face à Amiens mercredi dernier, le défenseur montpelliérain revient sur cette rencontre ainsi que sur le début de saison de son équipe, le tout avant de recevoir Nice dimanche après-midi (17h), un club qu'il connaît bien pour avoir porté le maillot durant une saison et demie.

Jeunechamp haute.jpgCyril, malgré la défaite à Lyon, Montpellier est toujours leader du championnat après quatre journées. Une sacrée surprise non ?
Personne ne s'y attendait, c'est vrai… Maintenant, nous avons fait de bons matchs, et nous avons été récompensés. En dehors des scores, il faut regarder la qualité de nos matchs. Je pense que, depuis le début de la saison, tous nos contenus de matchs ont été bons, y compris lors de notre défaite à Lyon.

En tant que cadre du groupe, as-tu essayé de calmer une éventuelle euphorie inhérente à cette place de leader ?
Non. Tout le monde a la tête sur les épaules. Il n'y a pas de souci là-dessus. Ce qui est clair, c'est qu'au bout de quatre journées, il n'y a pas lieu de s'enflammer. Je tiendrais d'ailleurs le même discours si nous n'étions pas bien classés. Au bout de quatre journées, il n'y a pas lieu de s'alarmer non plus. Dans un sens comme dans l'autre, il faut garder les pieds sur terre, ne pas s'affoler et continuer à travailler comme on travaille. J'espère simplement que cela va continuer à bien se passer pour nous.

À titre personnel, tu as fait ton retour en tant que titulaire mercredi dernier contre Amiens. Comment analyses-tu cette rencontre ?
Ça a été un match très compliqué. Beaucoup de joueurs qui étaient alignés avaient très peu joué depuis le début de la saison. Par conséquent, les automatismes n'ont pas toujours été faciles à trouver, surtout au début. En dehors de ça, je pense que nous avons vu des bonnes choses, y compris en première mi-temps car si l'on marque sur notre première occasion, le match n'est pas du tout le même. Les Amiénois sont venus deux fois dans la surface, ils marquent sur un coup franc magnifique de 30 m puis sur un penalty. C'était vraiment une sensation bizarre de rentrer à 0-2 à la mi-temps. Dans les vestiaires, on s'est dit qu'il fallait absolument réagir pour essayer de remporter cette rencontre. On savait que si on marquait un premier but, nous aurions la possibilité de revenir dans la partie, mais nous savions aussi qu’en nous livrant, on s'exposait aux contres des Picards. C'était difficile à gérer. La deuxième période reflète bien notre état d'esprit. Nous n'avons rien lâché, nous sommes revenus et je pense même que si le gardien amiénois n'avait pas réalisé de grands arrêts, nous n'allions même pas à la prolongation.

Jeunechamp haute2.jpgPuis vint cette séance de tirs au but ?
Là par contre, à 0-2, je me suis dit que c'était fini. Je pense que leur gardien a un peu trop chambré et que les Amiénois se sont sentis trop en confiance. En faisant ça, il n'a pas mis le 4e et le 5e tireur amiénois dans les meilleures conditions. De notre côté nous avons fait ce qu'il fallait en inscrivant les autres tentatives tandis que les Amiénois ont échoué et que Geoffrey (Jourdren) a réalisé un bel arrêt sur l’un d’entre eux. C'est très positif.

Sur un plan personnel, comment t’es-tu senti ?
Ça a été… Il est certain que, quand on ne joue pas beaucoup, on manque de rythme. Pour un premier match, jouer 120 minutes, ce n'était pas évident. Il faut savoir gérer ses efforts et ne pas faire n'importe quoi, mais nous avons tous bien réagi collectivement, c'est le plus important. Il faut enchaîner les matchs pour se sentir de mieux en mieux.

Dimanche après-midi, tu retrouves Nice, un club que tu connais bien…
Ça va être un match compliqué à l'image de l'année dernière où ils nous avaient contraint au match nul à La Mosson (1-1). Nice a beaucoup recruté, notamment dans le secteur offensif. Je pense que c'est ce qui leur manquait. L’OGCN possède de très bons joueurs, l'équipe est en train de prendre forme, il y a nouvel actionnaire, le grand stade va également arriver… Je pense qu'ils veulent construire une grosse équipe d'ici deux-trois ans. De notre côté, il faut que l'on confirme notre bonne forme du moment.

Quel souvenir gardes-tu de ton passage chez les Aiglons ?
A part, Hellebuyck, Ospina ou Sablé, il ne reste plus beaucoup de joueurs qui étaient au club à mon époque. Ils ont beaucoup de jeunes joueurs. Je me souviens surtout de mes six premiers mois passés là-bas. Avec Lilian Laslandes, Cyril Rool, Olivier Echouafni ou encore Cédric Kanté, nous étions vraiment une bande de copains et cela se voyait car on se battait les uns pour les autres. Avec les moyens du bord nous avions réussi à finir septième ou huitième du championnat. Ces six premiers mois ont vraiment été un régal.
 

A lire également

12mai2024

Info Club

QUAND ET Où ?La campagne d’abonnement 2024/2025 se déroulera à partir du mardi 18 juinAu Club House du Centre d’entraînement Bernard-Gasset Diadora Utility  (Grammont).Sur la billetterie en ligne du club iciINFOS PRATIQUESLes
Lire la suite

10juin2024

Info Club

A chiffre exceptionnel, logo exceptionnel. Durant la saison 2024-2025, le MHSC fêtera son 50ème anniversaire.A cette occasion, le Président Laurent Nicollin est heureux de vous présenter le logo spécial qui ornera nos teneus officielles tout au long
Lire la suite

Jeunes

Samedi après-midi, les U15 du MHSC ont remporté la Coupe Occitanie en s’imposant aux tirs au but face à Canet-Roussillon (2-2 à la fin du temps règlementaire). Retour sur un succès qui vient clore une saison ponctuée du doublé coupe-
Lire la suite